D’après un sondage Médiaprism, partenaire du Laboratoire de l’Egalité,  de mars 2011, 88% des sondés pensent qu’il faudrait développer une culture de l’égalité hommes-femmes dès le plus jeune âge.

L’éducation apparaît comme un bon moyen de remédier à la vision stéréotypée hommes-femmes à laquelle chacun est soumis dès l’enfance. Celle-ci est une source d’inégalités entre les hommes et les femmes puisque qu’elle encourage la diffusion de clichés sur la place et le rôle des femmes dans la société. Elle influence par conséquent le bonheur des femmes et plus globalement le bien-être global de la société.

A ce titre, la Fabrique Spinoza réalise une étude sur l’impact des inégalités hommes-femmes sur le bonheur, dont elle présentera les premières conclusions à l’occasion du Women’s Forum, du 13 au 15 octobre 2011.