fraternité

Tel est le thème du nouveau chantier qui s’ouvre au sein de la Fabrique Spinoza à un moment où notre société semble tentée par le repli sur soi, la stigmatisation, la peur de l’étranger.
Pourtant, la qualité des liens sociaux est bel et bien l’une des 11 dimensions clés du bien-être individuel clairement mise en évidence par les enquêtes de l’OCDE depuis 2011. Le capital relationnel est notre principale richesse : terrain de notre épanouissement, tremplin de toute résilience!
Les rencontres que nous faisons, les liens que nous tissons les uns avec les autres sont la source de notre bonheur, un bonheur individuel et collectif.
Comment le fait de rencontrer l’autre dans sa différence peut s’avérer être une véritable source d’enrichissement, d’épanouissement et, osons le dire, de bonheur ? En quoi prendre le risque de la confiance, nous fait-il grandir, nous rend-il heureux ?
Plusieurs associations partagent cette analyse et agissent déjà aujourd’hui, séparément,  auprès de publics variés. Par ce chantier, nous souhaitons les rapprocher pour amplifier leur impact : une synergie pour provoquer une contagion positive et donner ou redonner l’envie aux citoyens d’aller vers l’autre.
Le fruit de cette réflexion prendra différentes formes : propositions aux responsables politiques, manifeste, évènements fédérateurs, outils de sensibilisation, etc

Rôle de la  Fabrique Spinoza : agir en animateur/coordinateur de ce collectif de travail et apporter à ces associations sa notoriété et sa crédibilité auprès des institutions et des citoyens.

Ce projet vous intéresse ?

Venez rejoindre la première réunion du groupe qui aura lieu en Juin 2017 (date à fixer)

Inscription par mail: laure.celier@fabriquespinoza.org