y785tlogolemonde

Alexandre Jost a participé à l’élaboration de l’indice de positivité de la ville du Havre lors du cinquième Forum de l’économie positive lancé par Jacques Attali, du 13 septembre au 17 septembre 2016.

> Lire l’article sur lemonde.fr
> Télécharger l’article en pdf

Extrait de l’article : 

« Le Havre, laboratoire de l’économie positive ? Champion de la “positivité” ? Ce serait prétentieux de l’affirmer. » Edouard Philippe, on le sent, aime pourtant bien l’idée. Le député-maire (LR) du Havre n’avait de toute façon guère le choix. Lancer avec Jacques Attali le Forum de l’économie positive, y convier chaque année le gratin de l’économie, de la création et de l’innovation économique et sociale, lui a donné l’ardente obligation de jouer des pionniers et de tenter de devenir une référence en la matière.

D’abord pour une question de développement économique et de marketing territorial : qu’un port ouvert sur le monde depuis des siècles, en reconquête de parts de marché en Europe du Nord, pratique autant le commerce des idées que celui des containers, cela a du sens. Ensuite pour une question de lucidité : « Je ne me masque pas les problèmes, dit-il, mais j’ai l’espoir raisonnable qu’on peut réussir, demain, à rendre le monde meilleur. Et, surtout, que l’on est condamné à essayer. » L’économie positive a donc envahi la ville, qui s’est du coup livrée à une ambitieuse autoanalyse. La collectivité et ses agents ont reconsidéré toutes les politiques locales à l’aune de l’altruisme et de l’intérêt des générations futures.

(…)
csukrrpxeaaxzwo-jpg-large