Le 10 Octobre 2013, Olivier Pastré et Alexandre Jost, dans les Echos se sont exprimés pour le bien-être au travail à travers un article intitulé Le bien-être au travail: 1% de croissance en plus.

Dans la crise économique actuelle, il n’existe que peu de moyen pour relancer la croissance économique traditionnelle. Cependant, l’un d’entre eux reste inexploité. Il s’agit du bien-être des salariés.

Une entreprise qui s’intéresse au bien-être de ses collaborateurs est une entreprise humaniste et qui peut de surcroit gagner en productivité.

Pour voir l’intégralité de l’article, cliquez ci.

Nous remercions Victor Waknine, fondateur de Mozart Consulting, et ses travaux sur l’IBET (Indice du Bien-Etre au Travail) qui ont en partie inspiré notre réflexion (voir ici pour plus d’informations).