logo_election_presidentielle_2016_xx-large

Dans le cadre de l’élection présidentielle, la Fabrique Spinoza a formulé 15 propositions pour une véritable politique du bonheur dès 2017.

Parmi-celles-ci se trouve le jugement moyen, mesure que nous voudrions tester avant l’élection présidentielle pour donner aux citoyens une vision alternative du champ politique actuel.

L’idée du jugement moyen est relativement simple : il s’agit non plus de choisir entre deux candidats, mais d’évaluer l’ensemble des candidats sur une échelle de 0 à 10.

Ce mode de scrutin présente plusieurs intérêts. D’abord, il permet aux citoyens d’élargir leur gamme de choix en se prononçant sur l’ensemble des candidats. Le jugement moyen permet aussi d’éviter le paradoxe d’Arrow (impact des petits candidats sur les scores des candidats principaux) et de générer plus de consensus autour du candidat élu. Enfin le jugement moyen prend en compte le vote blanc (note 0 à tous les candidats).

12202077

A quelques jours de l’élection présidentielle, les sondages d’intention de vote n’ont jamais été aussi serrés. Dans le même temps, le niveau d’abstention élevé et la volatilité de l’électorat témoignent bien de la crise que traverse notre régime politique.

Conscient de cet enjeu, la Fabrique Spinoza, think-tank du bonheur citoyen et Synopia, think tank de la gouvernance, proposent de réaliser un sondage sur le jugement moyen.

Avec l’IFOP, nous avons demandé à un panel représentatif de 1000 personnes de noter les 11 candidats à l’élection présidentielle sur une échelle de 0 à 10. Nous les avons également interrogés sur le jugement moyen en tant que mode de scrutin alternatif au scrutin majoritaire.

Après les candidats « au tableau »…

presidentielle-candidats-au-tableau-c8-quatre-candidats-repondent-aux-enfants-video

… l’heure du conseil de classe a sonné !

Retrouvez leurs résultats dans notre sondage, le mercredi 19 avril prochain !