POURQUOI DE NOUVEAUX INDICATEURS DU MIEUX VIVRE EN FRANCE ?

Pour des raisons économiques, sociales et citoyennes

La plupart des Français sont méfiants vis-à-vis des chiffres du PIB et n’y voient pas de rapport direct avec leur propre vie. Ils sont 76% à avoir besoin d’un but commun.

Depuis la Commission Stiglitz-Sen-Fitoussi (2009), puis le rapport d’approfondissement Franco-Allemand (2010), le travail de constitution d’indicateurs de développement complémentaires au PIB a perdu de son élan. Les indicateurs sont pourtant une opportunité de :

I. Inspirer et fédérer les Français

II. Mesurer ce qui compte vraiment, durablement

III. Naviguer hors de la crise

Le Pacte Spinoza propose la création de nouveaux indicateurs de mesure du bien-être citoyen en France :

—> VOIR LE PACTE (version courte)

—> SIGNER LE PACTE (en ligne)

 

Ceux qui s’efforcent de guider nos économies et nos sociétés sont dans la même situation que celle de pilotes qui chercheraient à maintenir un cap sans avoir de boussole fiable. […] Il existe également un consensus parmi les membres de la Commission quant à l’idée que de meilleurs outils de mesure pourront nous permettre de mieux diriger nos économies, tant à travers les crises que pour en sortir.

Commission Stiglitz-Sen-Fitoussi, 14 février 2009

Pour en savoir plus