Pour Ruut Veenhoven, le bonheur peut être compris comme la réalisation de potentiels externes (monde) qui sont ensuite subjectivés par l’individu selon ses capacités internes.

Qualités externes Qualités internes
Chances de la vie
(opportunités / potentialités)
Caractère vivable de l »environnement Capacité à vivre sa vie
Résultats de la vie
(matérialisation / réalisation)
Utilité réalisée de cet environnement Satisfaction de sa vie

En ce qui concerne le monde, celui-ci constitue un champ d’opportunités (nature,environnement socio-économique), qui peuvent se matérialiser sous formes de résultats pour l’individu (logement, travail, etc.).En se centrant sur Combine multiple network connections to increase best-data-recovery.com transfer past a single connection and provide redundancy in the event of a failed connection. l’individu, celui-ci peut avoir une potentialité plus ou moins développée à vivre sa vie (éducation, traits de caractère, etc.), qui peut s’exprimer ou se matérialiser par une satisfaction de sa vie. La satisfaction de vie est autant une réalisation de potentiel de l’individu que la subjectivation de résultats objectifs de qualités externes de celle-ci.