L’Express:

«Plus de huit salariés sur dix voient dans l’égalité professionnelle un gage de bien-être au travail, même si la moitié d’entre eux jugent que la parité n’a pas encore droit de cité dans leur entreprise. Quasi plébiscite pour la parité en entreprise: 9 femmes sur 10 et 8 hommes sur 10 voient dans l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes un facteur « important » de bien-être au travail, selon un sondage Mediaprism pour le think tank « La Fabrique Spinoza » et « Le Laboratoire de l’égalité ».

A la question de savoir si « l’égalité entre les femmes et les hommes est un facteur très, assez, pas tellement ou pas du tout important du bien-être dans le travail », 59% des femmes répondent que c’est « très important », 32% que c’est « assez important », soit 91% des femmes interrogées qui jugent ce point « important ». Seulement 9% d’entre elles jugent que ce n’est « pas tellement important ». Les hommes sont 47% à trouver ce critère « très important », 37% « assez important » (soit au total 84%), 14% « pas tellement important », et 2% « pas du tout important ».  Quant à savoir si l’égalité prévaut dans leur entreprise, 47% des femmes répondent « oui » (contre 40% des hommes), 20% disent « non mais cela s’améliore » (34% des hommes), 8% « non, et c’est de pire en pire » (3% des hommes), et 25% « non, et cela ne bouge pas » (23% des hommes).

Les futurs parents inquiets

Surtout, s’ils devaient devenir parents dans leur entreprise, 29% des femmes et 27% des hommes pensent qu’ils auraient « du mal à concilier travail et vie professionnelle ». 23% des femmes et 17% des hommes estiment que leur « organisation [les] accompagnerait au mieux », 20% des femmes [et 10% des hommes] craignent que « cela ne porte préjudice à [leur] carrière ». 8% des femmes et 7% des hommes pensent qu’il leur faudrait choisir « entre être parent ou travailler ».»


Lire l’article de l’Express sur leur site

Lire le sondage en entier